YAREMCHUK, BUTEUR AU SANG-FROID

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Articles
  • Post comments:0 commentaire

Yaremchuk, buteur au sang‑froid !

Révélation du dernier Euro avec l’Ukraine grâce à deux buts en cinq matchs, Yaremchuk confirme ses belles promesses cette saison avec Benfica, qu’il a rejoint cet été. Mais qui est donc ce buteur, quel est son passé et jusqu’où sera-t-il capable d’aller?

Née le 27 novembre 1995 à Lviv en Ukraine, Roman Yaremchuk débute sa carrière au Dinamo Kiev, club dont est issu la légende et ballon d’or 2004, Andriy Shevchenko.
Mais contrairement à Andriy, Roman ne parviendra pas à s’imposer dans son club formateur et prendra son envol en 2017 du côté de la Belgique, à La Gantoise, après un prêt plus ou moins réussi à Oleksandria.

Au sein de la Jupiler League, l’attaquant mettra en évidence ses talents devant le but en inscrivant 9 buts en 32 matchs pour sa première saison. Un bilan encourageant pour un jeune joueur qui vit sa première expérience dans un pays étranger.
C’est finalement lors de sa 3e saison avec la Gantoise que le buteur mettra tout le monde d’accord et s’imposera comme l’un des meilleurs attaquants de Belgique avec 10 buts en 18 matchs de championnat et qu’il se fera connaitre aux yeux de l’Europe grâce à 7 buts en 11 matchs d’Europa League.
Des statistiques qui lui permettront d’attirer l’attention de plusieurs grands clubs européens.

Sa dernière saison à La Gantoise, 2020-2021, confirmera ses belles promesses et sera celle de la confirmation avec un bilan impressionnant de 20 buts et 7 passes décisives en 34 matchs !

Des performances qui lui offrent une place de titulaire avec l’Ukraine, dont Shevchenko est le sélectionneur, pour l’Euro 2020.
Attendu au tournant, Roman parviendra à justifier son statut de star montante du football Ukrainien, avec un beau parcours qui verra l’Ukraine se hisser jusqu’en quarts de finale.

Convoité par de nombreux clubs à l’issue du tournoi¸ dont le Milan AC ainsi que des clubs anglais, c’est finalement Benfica qui obtient sa signature en échange de 15 millions d’euros.
Auteur de débuts encourageant, le joueur doit désormais poursuivre sa progression, notamment en Ligue des champions, et parvenir à franchir un nouveau cap afin de marcher dans les traces des grands buteurs venus du froid.

Laisser un commentaire