CISSOKO, IL ÉTAIT UNE FOIS EN AMÉRIQUE

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Articles
  • Post comments:0 commentaire

CISSOKO, IL ÉTAIT UNE FOIS EN AMÉRIQUE

Courage et force de caractère .
À seulement 21 ans, Abdoulaye Cissoko s’approprie déjà ces deux qualités.

Beaucoup de joueurs utiliseront des termes tels que sacrifice, compromis, rigueur ou encore courage et force de caractère justement, pour expliquer leurs parcours semés d’embûches en centre de formation.

Abdoulaye lui, n’aura pas besoin de les prononcer pour démontrer la complexité de son parcours. Sa carrière atypique suffit à nous le faire comprendre. Car oui, les actes valent mieux que les mots… sur ce point difficile d’en demander plus dans une aussi jeune carrière .

Née le 27 décembre 1999 à Sèvres en région parisienne, Cissoko débute aux Ulis avec qui il évolue en Nationale 3.
À seulement 19 ans, il prend la décision de quitter la France pour rejoindre les États-Unis et l’équipe de San Diego Zest en USL League Two ( équivalent de la 4ème division américaine).
Là où beaucoup pourraient y voir la fin prématurée du fameux rêve de devenir footballeur professionnel et d’une grande carrière, Cissoko, confiant en ses qualités, y voit une opportunité, un chemin différent de la norme certes , mais une belle aventure. Comme le dit le célèbre écrivain Jack London, peu importe la destination, ce qui compte c’est le voyage. L’avenir lui donnera raison.

Ses qualités et ses performances attirent l’attention des recruteurs de Seattle Sounders qui lui font intégrer le club réserve, le Tacoma Defiance, le 6 septembre 2019. Le jeune défenseur est prêté dans la foulée au San Diego 1904 FC, club qui évolue en NISA, avant de revenir à Tacoma l’année suivante. Ses bonnes perfomances lui ouvrent finalement les portes de Seattle Sounders.

La franchise de MLS le met à l’essai durant la pré-saison. Le joueur touche enfin son rêve du bout des doigts et il ne laissera pas passer sa chance.
Il impressionne le club de par ses qualités et est finalement récompensé de son talent et pour sa persévérance en obtenant la plus belle des récompenses; son premier contrat professionnel.

« Après l’avoir vu aux entrainements avec l’équipe première pendant la préparation de la saison, j’ai été très satisfait de sa performance. Il a pleinement mérité son contrat en MLS. Sa ténacité et sa compétitivité face à nos vétérans en attaque nous ont montré qu’il est à la hauteur et prêt à relever le défi du niveau professionnel. J’ai hâte de voir comment il continuera de s’améliorer avec nous » s’exprima son nouvel entraineur Brian Schmetzer.

Seulement 2 ans après avoir quitté la France, Abdoulaye Cissoko réalise son rêve de devenir joueur professionnel. Un beau parcours et déjà un long chemin de Sèvres à Seattle pour ce joueur de 21 ans qui n’oublie pas d’où il vient comme nous le montre son maillot floqué du numéro 92. Un numéro qui pourrait bien inspirer de jeunes joueurs dans le futur, en France ou ailleurs, à suivre la même voie, en leur souhaitant la même réussite.

Félicitations à toi Abdoulaye et n’oublie pas que le rêve ne fait que commencer.

Laisser un commentaire